télécharger notre extension Questionnaire Sendinblue trustedshops

Relances Val'hor

Logo valhorMalgré une attitude de facade très ferme, Val'hor semble mettre de l'eau dans son vin, répondant en cela à une critique que nous avons formulée.

Tout d'abord les fleuristes qui ne se sont pas acquitté de leur "cotisation 2015" sont appelés, par voie d'huissier, à régulariser leur situation sans frais

Enfin, plusieurs fleuristes nous ont fait savoir qu'ils avaient reçu par voie postale la feuille le liaison Val'hor info n° 12, ce à quoi nombreux avez vous été à vous interroger car il s'agit d'une première. Sans doute faut-il y voir une réponse à une critique majeure que nous avions formulée au Président de Val'hor lors d'une réunion qui s'était tenue le 12 novembre 2014, lorsque nous critiquions, notamment le manque de communication ainsi que le manque de transparence quant à l'utilisation de fonds de l'association.

Vous le savez les actions que le SYNAPSES a menées pour tenter de trouver un moyen terme en raison de l'existence de décisions de justice diverses, voire contradictoires et il continue à le faire. Toutefois ne souhaitant pas entrainer des fleuristes dans une situation telle qu'ils auraient à en subir les éventuelles mesures de rétorsion que la loi donne à tout créancier (saisie bancaire, saisie mobilière, ainsi que les frais occasionnés), ainsi que les conséquences, par nature inestimables, en raison du caractère individuel des décisions de justice, nous avons pris l'option de recommander une solution de sagesse qui ne nous empêche pas de continuer à agir dans ce dossier Val'hor pour plus d'équité.

Aussi nous croyons devoir recommander aux fleuristes de régler la contribution due en 2015 dans les conditions suivantes :

  • Réglement du seul montant de la cotisation réclamée par la mise en demeure
  • Jonction d'un courrier explicatif par lequel vous préciserez les conditions dans lesquelles ce réglement est effectué, c'est à dire bien que vous en constestiez le fondement le réglement est effectué sous réserve de restitution si une décision de justice viendrait à contester la licéité des arrêtés d'extension
  • Adresser le courrier directement à Val'hor en reommandé avec accusé de réception à son siège.

L'idéal serait que chaque fleuriste rédige un tel courrier mais nous vous en proposons une version sur laquelle il vous faudra reporter, vos mentions propres (montant et n° de dossier, notamment), document qui, une fois complété devra être imprimé sur votre entête commerciale.

 

Relance par huissierMise en demeure par huissier (129.66 Ko)

Reponse mise en demeureReponse mise en demeure (24 Ko) Version Word modifiable

Reponse mise en demeureReponse mise en demeure (196.76 Ko) Version Adobe

 

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : mercredi 02 Décembre 2015