télécharger notre extension Questionnaire Sendinblue trustedshops

Opposition Val'hor

Logo valhorNos pages traitent souvent de la cotisation Val'hor au sujet de laquelle de nombreux fleuristes s'interrogent faute de communication, de visibilité voire de transparence.

Dans ces pages nous avons souvent fait état de notre position sur ce sujet. Si, à l'exemple d'autres professions qui collectent des contributions financières pour des actions collectives (boulangers, bouchers, poissonniers, etc....), un financement largement mutualisé nous paraît nécessaire, le manque d'exposition des actions de Val'hor est en cause et c'est le principal grief qui est formulé par les fleuristes.

Dès l'élection de Benoît Ganem à la présidence de l'inter-profession, nous avons pris contact avec lui. Outre les nombreux entretiens téléphoniques que nous avons eus ensemble, nous nous sommes rencontrés à deux reprises afin d'exposer les critiques qui émanent des professionnels. Parmi celles-ci :

  • la disparité de la contribution des fleuristes par rapport aux jardineries compte tenu du chiffre d'affaires réalisé ;
  • le manque de visibilité des actions de Val'hor auprès du grand public auquel ces actions sont destinées ;
  • le conflit d'intérêts entre certains signataires des accords et les bénéficiaires des actions financées par Val'hor au détriment de certains organes de presse professionnelle ;
  • le manque de communication par certains signataires des accords envers les professionnels qu'ils prétendent représenter et défendre ;
  • etc.

Il semblerait que notre message ait été entendu puisque, avant la signature du nouvel accord à Angers le 19 février 2015, le Président nous l'a présenté et commenté.

Le nouvel accord prévoirait :

  • une diminution de 10 € de la cotisation des fleuristes
  • une couverture TV des actions de Val'hor par le biais de programmes courts diffusés chaque week-end.

Or, cette diminution dérisoire de 10 €, officiellement quémandée par la FFAF, n'est en définitive que la conséquence du mouvement d'humeur soutenu par le SYNAPSES, puisque ce n'est que depuis que nos actions se font pressantes que cette fédération, qui a signé tous les précédents accords, semble avoir pris conscience du fort mécontentement de la profession et de l'impopularité de cette contribution sur laquelle ils n'ont aucune vision.

De plus, l'engagement d'une campagne TV ne faisant pas partie de l'accord, cette disposition ne peut pas faire l'objet du dispositif soumis à extension. Mais nous pensons que, comme en politique, les promesses n'engagent que ceux qui y croient, nous nous permettons de douter.

C'est la raison pour laquelle nous estimons devoir nous opposer à l'extension de cet accord afin qu'il puisse être renégocié sur des bases plus conformes aux intérêts des fleuristes et davantage proportionnées à la réalité de l'activité.

Ainsi, un fleuriste acquittera une contribution de 120 € TTC au titre de la campagne 2015 pour un magasin jusqu'à 120 m² alors :

 - qu'une jardinerie de 6.000 m² verra sa contribution fixée à 372 € ;

 - même montant pour un magasin d'ameublement d'origine suédoise qui surfe sur le marché des végétaux et singulièrement des sapins un période de Noël et des Phalaenopsis le reste de l'année ;

 - tout autant qu'une chaîne de transmission florale ;

 

Vous trouvez cela juste ? Non, alors rejoignez nous, il est encore temps.

 

Pour que notre opposition ait une chance d'être recueillie, nous devons faire état du soutien d'un nombre significatif de ressortissants professionnels. C'est la raison pour laquelle nous vous sollicitons pour un soutien actif par de formulaire joint, lequel ne pourra être pris en considération que pour les adhérents à jour de leur cotisation, dont nous sommes chargés de défense des intérêts.

Outre un rééquilibrage du montant des cotisations, nous souhaiterions notamment :

  • assurer une large communication par l'utilisation de moyens dédiés,
  • intégrer à l'accord une clause de conciliation,
  • etc..

Vous pourrez proposer des dispositions à négocier en complétant le formulaire ci-dessous.

 

Compléter le formulaire

Lire l'avis sur le site www.jardinerie-animalerie-fleuriste.fr

 

6 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : lundi 30 Mars 2015